Procédures de l’étude

Aperçu

L’évaluation initiale

Travaillant avec les collèges dans chaque ville, les chercheurs ont expliqué aux élèves et à leurs enseignants la nature et le but de l’étude IMAGEN. Les intéressés ont été invités au centre de recherche avec leurs parents, pour une journée de tests. Les adolescents ont passé un examen d’imagerie (IRM) avec des séquences qui mesurent l’activité cérébrale lors de tâches de récompense, émotionnelle et d’inhibition comportementale. Ils ont également complété des tâches neuropsychologiques et des questionnaires sur une grande variété de sujets tels que leurs réponses émotionnelles, l’intelligence, leurs consommations, et la personnalité. Les participants ont aussi été invités à fournir un échantillon de sang. Les parents ont été évalués par exemple sur les antécédents familiaux et le déroulement de la grossesse.

Le premier suivi

Vers l’âge de 16 ans, les participants et leurs parents ont été contactés pour le premier suivi. Ils ont complété un certain nombre de questionnaires en ligne de la maison. Ces questionnaires portaient sur des sujets tels que la personnalité, les influences environnementales et leurs consommations d’alcool et de drogues. Ils ont également passé un examen d’imagerie et des tâches neuropsychologiques. Cela a permis aux chercheurs de comparer les données de l’évaluation initiale et du premier suivi pour avoir un aperçu des changements de comportement au fil du temps.

Le deuxième suivi

Les participants ont été contactés à 19 ans et de nouveau invités au centre de recherche. http://www.inserm-u1000.u-psud.fr. Les tests étaient proches de ceux passés lors des deux précédentes visites. Des données précieuses ont été recueillies à différents intervalles de temps dans la vie des volontaires grâce aux réponses aux questionnaires, aux résultats des tests neuropsychologiques et aux acquisitions d’images anatomiques et fonctionnelles de leurs cerveaux par IRM au centre de recherche. http://cenir.org/

Ils ont également fourni un échantillon de sang au laboratoire d’analyses médicales d’Orsay-Gare. Les chercheurs d’IMAGEN peuvent ainsi examiner les changements dans l’activité cérébrale, l’expression des gènes et d’autres facteurs.

Aussi, les participants et leurs parents ont été invités à remplir une série de questionnaires en ligne de leur maison. Cela a été conçu pour examiner l’évolution des réponses des participants et de leurs parents au fil du temps. Ces questionnaires portaient sur la personnalité, le développement physique, l’humeur etc. Les deux parents biologiques ont également été invités à fournir des échantillons de salive. Cela permet aux chercheurs d’étudier les gènes et le rôle qu’ils peuvent avoir dans le développement et le comportement d’un individu.

Le troisième suivi

Le troisième suivi commencera en 2016 pour un certain nombre de sites européens. Seuls les jeunes adultes seront évalués au cours de cette phase, qui impliquera un grand nombre de tests similaires aux autres volets, y compris l’imagerie structurelle et fonctionnelle, la collecte d’échantillons de sang, l’évaluation de leurs consommations, et les performances cognitives et neuropsychologiques.

Nous nous réjouissons de vous rencontrer à nouveau!

Nous aimerions beaucoup que vous poursuiviez votre participation à cette étude européenne de grande ampleur.

Le but de ce projet est d’étudier comment les facteurs biologiques et environnementaux peuvent interagir pour influencer la santé mentale des adolescents. Mieux comprendre comment ces facteurs agissent nous aidera ensuite à développer de nouvelles stratégies de prévention et de prise en charge dans l’avenir.

Si vous voulez faire partie de ce projet de recherche européen, veuillez cliquer ici to pour communiquer avec votre équipe de recherche locale pour recevoir de plus amples informations !